L'arrivee

Avant | Le 21 Août 1944 | Après

 

Avant le 21 Août 1944
Je vais faire un récapitulatif rapide des événements depuis 1939, afin de replacer tout ça dans son contexte.
Ce n'est pas un cours d'histoire évidement, juste un petit rafraichissement historique !
  • 1 Septembre 1939 : L'Allemagne envahit la Pologne
  • 3 Septembre 1939 : La France, en corrélation avec l'Angleterre, déclare la guerre à l'Allemagne
  • Septembre 39 - Mai 40 : Rien ne se passe... ou presque. C'est la drôle de guerre
  • 10 Mai 1940 : L'Allemagne envahit la France.
  • 14 Juin 1940 : Les Allemands défilent dans Paris.
  • 17 Juin 1940 : Le Maréchal Pétain demande au peuple Français de cesser les combats, livrant par la même occasion le pays aux forces Allemandes.
  • 18 Juin 1940 : Le Général De Gaulle appelle tous les Français à poursuivre le combat et à ceux qui le peuvent de le rejoindre à Londres.
  • 11 Décembre 1941 : Les Etats-Unis d'Amérique entrent en guerre après l'attaque de Pearl Harbor par les Japonais, survenue le 7 Décembre.
  • 5 juin 1944, vers 21h30 : la BBC passe les messages "Les sanglots longs des violons de l'automne..." qui annonce le débarquement dans les 24 prochaines heures et  "Il est sévère mais juste... je répète, il est sévère mais juste", qui donne l'ordre à la résistance de "commencer les sabotages la nuit même"
  • 6 Juin 1944, à 6h30 : Les Alliés commencent le débarquement en Normandie.
    C'est le début de la libération de la France... et de l'Europe.

Du 6 Juin au 21 Août
Bloquées depuis près d'un mois et demi dans le bocage Normand, les troupes Alliées subissent de très lourdes pertes. L'avancée des GI's Américains arrivera à coûter jusqu'a 1000 hommes par km conquis. Cette situation va changer radicalement grâce à l'opération Cobra : l'attaque massive des défenses allemandes les plus au sud de la Normandie. Elle commence le 25 Juillet et le front est percé le 30. La rupture est faite. La guerre d'usure cède alors la place à une guerre de mouvement. Entre le 25 et le 30 Juillet, les troupes Alliées ont avancé de 60 kms. La porte de la Bretagne est ouverte et celle de la route vers l'Allemagne aussi, permettant ainsi aux troupes américaines de progresser rapidement à partir de là.
La 3ème armée du Général Patton libéra Laval le 6 Août, Le Mans le 8 Août, Angers le 10 et Chartres le 17.
Le 21 Août au matin, une de ses divisions, la 5ème division d'infanterie, reçut l'ordre d'avancer vers Etampes et Fontainebleau...

 
 
 
Les Libérateurs 
Nous allons donc nous intéresser, maintenant, à cette division d'Infanterie en particulier, la 5ème et à un de ses régiments, le 10ème. C'est lui qui libéra Malesherbes le 21 Août 1944.

La 5ème Division d'Infanterie Américaine
"Red Diamond"
 
Arrivée en Normandie à Utah Beach, le 9 Juillet, la 5ème Division d'Infanterie participa, entre autres, à la libération d'Angers, de Chateauneuf, de Chartres et arriva le 21 Août au matin aux environs d'Etampes.
Elle était affectée depuis le 4 Août à la 3ème Armée du Général Patton qui avait pour objectif de rejoindre l'Allemagne en traversant la France mais en contournant Paris par le Sud.

La division comprenait trois régiments d'infanterie; le 2ème, le 10ème et le 11ème (2nd, 10th et 11th).
Pour faire simple, le 2ème appuyé du 11ème se sont concentrés sur Etampes le 21 Août, tandis que le 10ème régiment était envoyé vers Fontainebleau/Montereau, Etampes étant un point stratégique de par sa ligne de chemin de fer, qui assurait l'approvisionnent du Sud-Ouest de la France.

La route de Fontainebleau/Montereau passait par Malesherbes (pour les ponts sur l'Essonne), puis par La Chapelle-la-Reine.
Fontainebleau et Montereau étaient, elles aussi, des villes stratégiques car elles permettaient, grâce à leurs ponts, la traversée de la Seine
Plus au sud, l'axe Pithiviers, Nemours, Montargis, Troyes sera confié à la 35ème Division d'Infanterie Américaine ("Sante Fe Division").

  Le 10th Régiment d'Infanterie   
Le régiment comprenait trois bataillons. Celui qui nous intéresse pour Malesherbes est le 3ème. Il comportait les trois compagnies d'infanterie I, K et L, plus la M qui était une compagnie d'armes lourdes.
Chaque régiment possédait aussi une unité de reconnaissance ("Intelligence and Reconnaissance Platoon"), composée de 7 jeeps dont deux squads de trois jeeps (3 hommes par jeep).

 
 
Voici donc les bases de notre petite histoire posées !


Avant | Le 21 Août 1944 | Après